Deux écrivains Occitans en Oklahoma – Day 21

Départ mouvementé.
Retour en voiture de Pawhuska (Ok) à Denver (Co).

Au début de notre voyage, Hervé Jubert et moi (en repérage dans l’Oklahoma pour notre prochain roman à deux) avions posé la question « Comment reconnait-on une tornade ? ». On nous avait répondu « Quand tu en verras une, tu sauras que c’en est une, t’inquiète pas pour ça. »
Aujourd’hui, je confirme.
On a vu ça (voir photo) à l’horizon, cinq minutes plus tard, nous étions dedans, et on savait que nous étions sous une tornade.
Nous ne devons notre salut qu’à un pont sous lequel nous avons pris refuge avec une dizaine d’autres véhicules, secoués dans tous les sens, battus par la grêle.
Vivent les ponts. Vive le béton.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s