L’homme qui dessine

Benoît Séverac, L'homme-qui-dessine, 2014L’Homme-qui-dessine a quitté son clan, celui des Hommes-droits, il y a trois hivers. Il a été chargé par les siens de parcourir le monde, d’en rapporter les contours et les reliefs sur des écorces de bouleau.
Au cours de son voyage, il a fait partout ce constat amer : les tribus d’Hommes-droits se font de plus en plus rares, tandis que les Hommes-qui-savent, ces nouveaux venus au faciès plat, prospèrent avec une insolente vitalité. Alors qu’il s’est aventuré plus loin qu’il n’a jamais été, l’Homme-qui-dessine est fait prisonnier par une tribu d’Hommes-qui-savent dont les membres sont inexplicablement assassinés les uns après les autres. Les Hommes-qui-savent ont besoin d’un coupable.
L’Homme-qui-dessine a sept nuits, jusqu’à la prochaine lune, pour prouver son innocence. De sa survie dépend celle de son espèce.

L'homme qui dessine 
Syros, 2014 (hors collection)
14,50€

Prix obtenus

  • Prix 2015 « Coup de cœur » du festival du livre jeunesse de Midi-Pyrénées de Saint-Orens
  • Prix 2016 des internautes « Bermond-Boquié » de la BM de Nantes, festival Atlantide
  • En lice dans 32 autres prix en 2015 et 2016

Revue de presse

 

Publicités