115

115, benoit severac

Lors d’une descente de police dans un camp de Gitans, Nathalie Decrest, chef de groupe dans un commissariat de quartier, découvre des jeunes Albanaises cachées dans un container pour échapper à leur proxénète. De son côté, le docteur Sergine Hollard, vétérinaire, projette de créer une clinique ambulante pour les chiens des SDF.
Lors d’une consultation, elle fait la connaissance d’Odile, une sans-abri victime de deux sœurs tyranniques, et de Cyril, un jeune autiste qui vit à la rue, également sous leur coupe.
Les univers de la prostitution et des grands précaires vont se croiser. Policière et vétérinaire en connaissaient les lisières ; elles vont en découvrir la violence.

115
Éditions La Manufacture de Livres, 2017
286 pages / 18,90 euros

Revue de presse de 115.

Publicités