Deux écrivains Occitans en Oklahoma – Day 10

Suite de nos pérégrinations littéraires en Oklahoma
Jour 10 : The oil man

L’histoire de l’Oklahoma est liée au pétrole. La première réserve d’or noir des Etats-Unis dort dans son sous-sol, surtout dans le comté osage. L’homme statufié s’appelait Frank Phillips, magnat du pétrole et ami des Indiens au siècle dernier.

Les gains liés à l’exploitation de cette manne sont énormes. Surtout pour les Indiens. Dans le traité de 1906 qu’ils ont signé avec le gouvernement, il a été spécifié que les ressources minérales appartenaient aux Osages et que leur exploitation donnerait lieu à un versement de dividendes pour les familles fondatrices.

Ce fut le cas au début du XXème, dans des proportions astronomiques. Chaque Osage est devenu un Rockefeller. Et les vautours sont arrivés, instituant le règne de la terreur. Mais ceci est une autre histoire, très bien narrée par David Grann dans son livre La note américaine.

Revenons à aujourd’hui. Après avoir visité le Ranch-Museum de Frank Phillips, nous retrouvons X, un militant Osage qui nous a demandé de ne pas citer son nom. Il commence à lever le voile sur les enjeux écologiques de la réserve. Nous voulons en savoir plus ? Il nous amène chez lui.

A l’abri des oreilles indiscrètes, il nous parle des compagnies pétrolières, du conseil minier, du Gaming council qui gère les casinos, des relations ambivalentes entre la nation osage et les fédéraux, des risques de tremblements de terre géologiques et politiques. Il a été aussi question de conflits d’intérêts… Que nous comptions mettre dans notre livre.

Quand la réalité valide la fiction.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s