Revue de presse de « Arrête tes six magrets » (éd. Baleine, 2015)

« Cette gourmandise, on la devine à chaque phrase, à chaque réplique (un des points forts de ce polar hilarant), à chaque rebondissement – et il n’en manque pas ! […] Basée à Samatan, capitale mondiale du foie gras, l’enquête est menée tambour battant et pied au plancher, et égratigne au passage l’industrie agroalimentaire. »
Yves Gabay, La Dépêche du Midi, 31/12/15

 

« Si vous aimez vous faire un poulpe de temps en temps, celui-ci doit faire partie de votre collection. […] L’histoire est bien menée, avec ce qu’il faut d’humour et de descriptions locales. […] Et puis j’aime bien la fin qui prouve (je m’en doutais) que Benoît Séverac n’est pas le gentil plein de bonhommie qu’on croit. Une fin qui fait pleurer dans les chaumières et qui met enfin en lumière la méchanceté et la perfidie de celui qui a tant de succès auprès des collégiennes et des lycéennes… Oui Benoît Séverac est un vrai méchant pervers qui ne recule devant aucune félonie. Et c’est aussi pour ça que son poulpe est un bon cru. »
Jean-Marc Laherrère, l’Actu du Noir.

Publicités